Ontario

Le Nord ontarien couvre environ 89 % du territoire de l'Ontario et abrite quelque 745 000 résidents, qui représentent 7 % de la population de la province, 29 % de sa population francophone et 43 % de sa population autochtone. L'exploitation minière continue d'être le moteur de la croissance économique dans la région, mais il existe de nombreuses perspectives d'élargissement et de diversification pour tous les secteurs de l'économie.

Principales industries

Exploitation minière

Depuis plus d'un siècle, l'Ontario est l'un des plus grands producteurs de minéraux au monde. En 2006, le nord de l'Ontario a produit pour environ 7 milliards de dollars de minéraux, dont la majorité provient de métaux. L’industrie minière du nord de l’Ontario fait travailler environ 14 000 personnes et on estime que 1 800 autres travailleurs sont affectés à l’exploration. Le nord de l’Ontario compte 29 des 30 mines métallifères de la province, 5 des 15 principales exploitations minières industrielles, 14 mines de pierres précieuses et quelque 400 entreprises de services et d’approvisionnement dans le secteur minier. En 2008, la mine de diamants Victor commencera une production dont la valeur annuelle est estimée à 270 millions de dollars.

Industrie forestière

La forêt boréale du nord de l'Ontario représente 76 % du territoire boisé de la province et elle alimente la majeure partie de l’industrie forestière provinciale. Le nord de l’Ontario héberge 14 des 30 usines de pâtes et papiers de la province et produit la totalité des tonnes annuelles de pâte marchande de l'Ontario (à peu près 1,9 million de tonnes). En outre, la région produit près de 70 % du papier journal de la province (1,2 million de tonnes).

Tourisme

Le tourisme occupe une place importante dans l’économie du nord de l’Ontario. En 2004, les 9,8 millions de visiteurs qui s’y sont rendus ont dépensé 1,7 milliard de dollars dans l’industrie du tourisme. La même année, l’industrie touristique du nord de l’Ontario a soutenu près de 17 000 emplois directs et plus de 3 900 emplois indirects et indirects, générant près de 600 millions de dollars en revenus de travail.

Société

Par comparaison au reste de la province, le nord de l’Ontario dépend davantage des emplois de la fonction publique. Les secteurs de l’enseignement, de l’administration publique, des soins de santé et des services sociaux réunissaient 29 % de la population active du Nord en 2006, comparativement à 21,5 % pour l’ensemble de la province.

Les contributions du Nord de l'Ontario à l'économie

  • Les dépenses consacrées à l’exploration et à l’évaluation des dépôts miniers s’élevaient à 342 millions de dollars en 2006.
  • Les visiteurs ont dépensé 1,7 milliard de dollars dans le nord de l’Ontario en 2004.
  • L’industrie agricole se chiffre à 190 millions de dollars.
  • En Ontario, 80 % des poissons d’élevage sont produits dans le Nord (valeur estimée à 13 millions).

Perspectives

L’exploitation minière reste le moteur de la croissance économique du nord de l’Ontario. Au nombre des leaders mondiaux de la production de métaux précieux et communs, la région jouit d'un potentiel géologique inexploité unique au monde. En plus des diverses ressources minérales habituellement trouvées dans le nord de l’Ontario, on s’intéresse de plus en plus à l’exploration afin de trouver des gisements de diamants, de platine-palladium et de tantale. L’industrie minière du nord de l’Ontario compte parmi les chefs de file mondiaux en matière d’automatisation et de remise en valeur des mines.

Cherchant à augmenter la valeur des produits et à créer de nouveaux emplois, le nord de l’Ontario offre d’excellentes possibilités de traitement et de transformation à valeur ajoutée des matières premières. Parmi ces possibilités innovatrices, notons la mise au point d’alliages de nickel spéciaux, la transformation de matériaux produits de façon traditionnelle, le traitement de minéraux industriels particuliers et la création de nouvelles entreprises de taille du diamant et autres entreprises connexes lorsque débutera la production de diamants.

Pour mieux concurrencer sur la scène mondiale, les entreprises se tournent vers des produits à plus grande valeur ajoutée, tels que les meubles, le bois d’œuvre, les produits du papier, les maisons, les édifices et les composants préfabriqués. En Amérique du Nord, les nouvelles techniques de construction et la vigueur du marché de l’habitation ont créé une forte demande pour les matériaux de construction spécialisés qui proviennent du nord de l’Ontario.

Il existe également des occasions d’exportation pour les technologies environnementales et la recherche-développement dans les domaines de la sylviculture, de la gestion forestière et du peuplement forestier. Dans le Nord, des centres de recherche forestière, dont le Centre de foresterie des Grands Lacs, l’Institut de recherche forestière de l'Ontario et le Centre de recherches sur l'écosystème des forêts du Nord, s’emploient à comprendre les écosystèmes forestiers et à encourager le développement durable.

Grâce à ses vastes régions sauvages, à ses milliers de lacs et à son paysage diversifié, le Nord ontarien est bien positionné pour profiter de l'essor du marché des activités récréatives de plein air et du tourisme.

Le nord de l’Ontario compte une industrie agricole de 190 millions de dollars, dans laquelle évoluent de solides entreprises laitières et bovines et près de 3 000 fermes. L’agriculture constitue une importante ressource renouvelable pour le nord de l’Ontario. Les vastes terres agricoles inexploitées y représentent un potentiel énorme pour l’instauration ou l’expansion d’activités agricoles. Le marché local des produits agricoles gagne du terrain en raison de la croissance démographique dans le sud de l’Ontario et des marchés d’exportation.